Collaborateurs temporaires en perfectionnement

Yosra Loutar

Femme, 25 ans, Tunis

Employée temporaire en perfectionnement au sein d’une des entreprises d’entrainement.

CTP Yosra LoutarUne fois diplômée j’ai commencé à chercher du travail mais je n’arrivais pas à en trouver car je n’avais pas d’expérience professionnelle au préalable et ce, malgré le fait que j’étais très motivée.

J’ai choisi donc d’intégrer Elan pour me donner le plus de chance possible de trouver un emploi stable et en adéquation avec mon background académique. J’ai ainsi pu mettre en pratique dans un cadre professionnel tout ce que je ne connaissais jusque-là que par la théorie, apprendre à améliorer mon C.V, ma lettre de motivation, passer un entretien d’embauche etc.

Mais pas seulement ! Cette expérience a également été très enrichissante pour moi que ce soit sur le plan développement personnel, organisation et planification des tâches, et même flexibilité tant sur le plan relationnel que professionnel.

Khaled Ben Salem,

Homme, 26 ans, Tunis

Employé temporaire en perfectionnement au sein d’une des entreprises d’entrainement.

CTP Khaled Ben SalemMon expérience à PES était ma première expérience professionnelle, vu que je n’avais jamais encore travaillé avant. Je trouve que c’était une très bonne idée d’intégrer une entreprise d’entraînement pour être initié au monde professionnel. A mes début à PES il y avait de petits détails sur lesquels le formateur insistait et que je trouvais superflus, voir futiles, mais avec le temps je me suis rendu compte que ce sont ces petits détails-là qui font toute la différence. Des « détails » tels que les plannings hebdomadaires et journaliers, l’organisation des tâches, le briefing, le débriefing, l’élaboration d’un cahier des charges définissant les besoins des clients etc… Conclusion : aujourd’hui je me retrouve bien intégré dans le monde professionnel. D’ailleurs je conseille vivement à tous les nouveaux diplômés d’intégrer une entreprise d’entraînement avant de chercher un emploi ; parce que j’estime que ça ne sert à rien de trouver un emploi si on ne va pas le garder par manque de connaissances en matière de professionnalisme.

Nawel Makhlouf

Femme, 27 ans, Tunis

Employée temporaire en perfectionnement au sein d’une des entreprises d’entrainement.

CTP Nawel MakhloufJe ne suis pas une primo-demandeuse d’emploi, avant d’intégrer ELAN, j’avais travaillé dans un cabinet d’audit. Mais je n’étais pas du tout épanouie dans mon travail parce que je ne pouvais ni évoluer ni mettre en pratique la comptabilité. Tout ce qu’on me demandait de faire c’était que des expertises judiciaires or personnellement je trouve ça répétitif et presque mécanique.

Me voyant dans cet état d’esprit, une amie sortie d’ELAN m’a conseillé les entreprises d’entraînement.

De nature je ne suis pas vraiment une aventurière, je préfère la sécurité mais comme j’ai vu qu’elle était très heureuse de son expérience à ELAN et qu’elle venait de trouver un bon travail dans une grande boite, alors j’ai décidé de sauter le pas !

Et franchement je ne le regrette pas du tout ! Au contraire ! J’ai pu enfin faire de la comptabilité, être orientée par une formatrice et avoir la possibilité de faire des erreurs et de pouvoir apprendre de mes erreurs. Résultat : voilà presque un an que je suis comptable dans une société française installée en Tunisie et ça se passe très bien, d’ailleurs ça se passe tellement bien qu’ils ont décidé de me donner une augmentation exceptionnelle au bout de 4 mois de travail.

Pour moi l’entreprise d’entraînement c’est le premier pas pour la vie professionnelle. Si je n’avais pas intégré ELAN, aujourd’hui je ferais encore du sur-place et je n’aurais pas avancé dans ma carrière professionnelle.

Aymen Ben Ali,

Homme, 28 ans, Tunis

Employé temporaire en perfectionnement au sein d’une des entreprises d’entrainement.

CTP Aymen Ben AliAvant d’entrer à PES j’ai travaillé pendant 6 mois dans une société libyenne, j’étais très bien payé mais je n’étais pas déclaré, au bout de 3 mois je leur ai demandé de me déclarer mais ils ont refusé ! Et depuis les rapports avec mon patron se sont détériorés. 
Au même moment, un ami à moi qui était au chômage venait d’intégrer une ee et n’arrêtait pas de m’encourager à suivre son exemple en me disant que là j’aurais plus de facilité pour me perfectionner et à trouver un meilleur emploi. Mais je n’arrêtais pas de refuser en lui disant que je considérais les ee comme une belle arnaque. 
Puis un beau jour j’en ai eu marre de ce travail où on me faisait travailler au noir, sans aucune sécurité sociale ni aucun droit. Donc j’ai décidé du jour au lendemain de le quitter et d’intégrer une ee puisque j’ai vu l’ami en question en sortir tout heureux et avec un stage suivi d’un poste évolutif en poche ! 


Aujourd’hui me voilà moi aussi, à mon tour très heureux de mon expérience en ee ! J’y ai énormément appris, par exemple tout ce qui est comportement au travail, planification des tâches, organisation et tenue de réunions etc. Mais je suis également sorti avec un plus très vendeur dans mon domaine à savoir l’utilisation d’un Mac, chose que je n’avais encore jamais eu la chance d’utiliser auparavant ni dans mon ancien travail, ni à l’université où j’ai fait mes études. D’ailleurs aujourd’hui j’ai un travail intéressant ou je suis à l’aise grâce à ce que j’ai appris en ee et pas n’importe quel travail ! Un travail d-é-c-l-a-r-é !

Amine Bouzidi, Employé Temporaire en Perfectionnement

Département comptabilité et finance, Entreprise d’Entrainement Elan By CONECT

CTP amine bouzidi

« (…) mon expérience à Elan a été sûrement pour beaucoup, c’était une très grande évolution pour moi, je sentais que je progressais, tant au niveau technique que personnel. J’ai vu mes attitudes, de mes comportements changer au fil du temps. J’ai aussi appris à évoluer, à être autonome et à avoir l’esprit d’équipe et ça, je ne l’ai compris que plus tard. (…) au cours de notre expérience professionnelle à ELAN on nous a bien expliqué l’importance de l’efficience et du professionnalisme, choses qui n’étaient que des mots pour nous au début, mais qu’on a fini par assimiler et par suivre à la lettre. Et ça marche ! (…) je suis sorti d’ELAN plus ambitieux et plus confiant, j’ai pu décrocher un bon poste qui représente un grand départ pour moi et une nette amélioration dans ma vie. Du coup, je me projette plus dans l’avenir et je fais même des projets, chose qui ne me venait même pas à l’esprit avant. »

Abir Allouch, Employée Temporaire en Perfectionnement

Département communication et événementiel, Entreprise d’Entrainement Pro Evolution Skills By CONECT

« Lorsque j’ai décidé d’intégrer PES j’étais à la recherche d’un travail et je n’arrivais pas à en trouver. En fait je venais d’obtenir mon diplôme et je ne savais ni comment chercher ni comment m’y prendre. Ayant compris que les EE sont faites pour aider les jeunes à savoir comment chercher et trouver un travail, tout en leur apprenant à comprendre de l’intérieur le monde professionnel, j’ai tout de suite voulu saisir cette opportunité. (…)Cette expérience en EE a changé beaucoup de choses dans ma personnalité, d’ailleurs je dirais même qu’elle a fait revenir et même à ancrer en moi certaines choses que j’avais perdues, comme ma confiance en moi-même et en mes aspirations professionnelles, qui commençaient à disparaître  ».

CTP abir Allouche
Top